Torse d’Héraklès sur base moderne

Torso di Herakles su erma moderna
Type: 
Sculpture
An: 
Époque hadrienne (première moitié IIe s. ap. J.C. - premières décennies du IIIe s. ap. J.C.). Restauré par Cavaceppi (fin XVIIIe s.)
Matière et technique: 
Marbre Lunensis
Origine: 
Provenant du Palazzo Torlonia à Piazza Venezia, puis placé dans une des niches extérieures du Théâtre de Villa Torlonia

Cet Héraklès passa de l’atelier Cavaceppi aux Torlonia après la mort du sculpteur. Du Palazzo de Piazza Venezia, il fut transporté à la Villa de Via Nomentana, peut-être durant les travaux de réaménagement (1830-1840) et installée dans une niche extérieure du Théâtre.
Lors de la restauration de la statue, Cavaceppi, selon l’usage du temps, lui avait coupé les jambes et les avait montées sur un socle moderne.
La partie postérieure avait été laissée incomplète afin de ne pas contraster le « non fini frontal » selon la nouvelle manière d’entendre la restauration de la part du sculpteur issue de l’influence de Winckelman, qui l’avait orienté vers un plus grand respect de l’original ancien.
L’Hercule Torlonia est représenté à l’âge mûr avec une barbe et des boucles ornées d’une ténia retordue ; la structure musculaire apparaît de façon évidente sur le thorax.
La léonté est attachée sur l’épaule gauche, et il tient la massue dans la main gauche.
Du point de vue iconographique, la statue se rapproche de l’Héraklès bibax ou ivre de la deuxième moitié du IVe siècle av. J.C.
Certains détails d'élaboration permettent de dater la réplique Torlonia de l’époque antonine tardive et le début de la sévérienne (IIe-IIIe siècle ap. J.C.).

Chefs d'oeuvre de la salle

La salle

Scalinata

On accède à l’étage noble par un ingénieux escalier réalisé par Caretti dans un espace réduit, avec les degrés et les marches en marbre et une rampe à balustres en bronze ciselé œuvre de Filippo Ghirlanda.

Vous pouvez également être intéressé à