Salle en berceau

La Salle en berceau doit son nom au motif décoratif figurant une tonnelle qui est peint sur la voûte.
Il y avait au centre un panneau, aujourd'hui disparu, avec des amours voletant autour du blason des Torlonia œuvre de Domenico Del Frate.
Les murs accueillaient des vues de Giovan Battista Caretti, aujourd’hui complètement perdues.

Stanza a "Berceau"

Bas-reliefs d’Antonio Canova

Les trois reliefs en stuc d’Antonio Canova – ils étaient dix à l’origine – étaient installés sur les murs de la Salle à manger du Palazzo de Villa Torlonia.
Ils étaient encore sur place en 1829 quand la Villa fut héritée par Giovanni et Alessandro Torlonia ; ils se sont perdus suite à la redécoration du salon et à sa transformation en « Salle de bal », dans le cadre des travaux de requalification de l’ensemble du bâtiment, dirigés par Giovan Battista Caretti à partir de 1832.
Heureusement, trois des dix reliefs ont été retrouvés en 1997 dans les souterrains du Théâtre et il a été possible de les identifier comme une copie, avec quelques variantes, de la série que nous connaissons par d'autres exemplaires qui se trouvent aujourd'hui au Musée Correr de Venise et dans les collections des Assicurazioni Generali.
Les reliefs représentent Socrate buvant la cigüe (du Phédon de Platon), la Mort de Priam (de l’Énéide de Virgile) et la Danse des Phéaces (de l’Odyssée d’Homère).

Danza dei Feaci
Sculpture

Antonio Canova (Possagno 1757 - Venezia 1822)

Morte di Priamo
Sculpture

Antonio Canova (Possagno 1757 - Venezia 1822)

Socrate che beve la cicuta
Sculpture

Antonio Canova (Possagno 1757 - Venezia 1822)