Balcon des roses

L’étroit passage contigu à la chambre à coucher du prince est scandé par la séquence de vitraux présentant une composition de roses, de rubans et de papillons conçus par Paolo Paschetto et réalisés par Cesare Picchiarini sur la base des esquisses qui sont exposées dans le Fumoir.

Le sujet solaire et enjoué devait créer un contraste net avec l’atmosphère sombre de la chambre à coucher. Réalisés en 1920, les vitraux répètent, avec un certain nombre de variations dans la composition, le thème des roses et des papillons avec des rubans entrelacés; les tons chauds et brillants du jaune, du rouge et de l’orange des roses forment un contraste marqué avec les couleurs plus froides des papillons où s’alternent les verts, les bleus et les violets.

Balcone delle rose

Le motif décoratif des roses et des rubans est interprété avec un graphisme détendu, une composition libre et une plus grande souplesse dans le dessin des fleurs et des feuilles.
Les tailles irrégulières des fonds clairs sur lesquels se détachent les sarments épais de roses, intégrés dans un développement continu, contribuent à animer toute la composition.

Dans la phase exécutive, l’artiste et le maître vitrier ont ajouter quelques papillons aux ailes chatoyantes qui concourent à la fluidité du mouvement de l’ensemble.
Le long balcon s’ouvre sur une minuscule petite terrasse surmontée d’une logette soutenue par de fines colonnes en marbre cipolin aux chapiteaux élaborés avec des volutes rappelant des yeux de chouette stylisés.

Sur le pavement en grès « à la vénitienne », des comètes évoquent le blason héraldique des Torlonia, de même que les roses qui peuplent les vitraux.

Paolo Paschetto, Rose, nastri e farfalle

Paolo Paschetto

1920